Prévention (tardive) de l’essaimage

D’avril à juin, quand le temps est beau et que les ressources en nectar abondent, c’est le temps de l’essaimage.

L’essaimage est le mode naturel de reproduction des colonies d’abeilles : la vieille reine quitte la ruche avec la moitié de la colonie et les abeilles restantes élèvent une nouvelle reine.

Pour l’apiculteur, c’est aussi la fin de l’espérance d’une récolte de miel. Les abeilles ne sont plus assez nombreuses pour faire du miel en surplus, ce surplus que l’apiculteur récolte. C’est pour cela que l’apiculteur essaie d’éviter l’essaimage ou réalise un essaimage artificiel, contrôlé, pour augmenter son cheptel en évitant d’obérer la production de miel.

Aujourd’hui, nous sommes arrivés trop tard. Une de nos colonies avait essaimé. Il ne reste qu’une population limitée dans sa ruche. Pour elle, la récolte est terminée.

une ruche « normale »en cette saison : beaucoup d’abeilles sur les cadres
un cadre d’une ruche ayant essaimé : peu d’abeilles !
heureusement, sur les autres ruches, les hausses se remplissent de nectar, qui sera bientôt transformé en miel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.