Contrôle des parasites dans les ruches

Les abeilles sont parasitées depuis les années 80 par un acarien qui répond au terrible nom de « Varroa destructor ». Un trop grand nombre de ces parasites risque d’affablir la colonie, voire la faire mourrir. Ces acariens transmettent également de nombreux virus pathogènes aux abeilles. C’est pourquoi, tout au long de l’année, les apiculteurs contrôlent l’infestation en varroa et agissent lorsque c’est nécessaire, pour la santé des colonies.

Samedi 19 juin, les apiculteurs ont prévelé des échantillons au rucher, afin de mesurer le nombre de varroas présents sur les abeilles. Les varroas sont décrochés des abeilles grâce à un détergent anionique. Après lavage, les varroas qui mesurent entre 1 et 1,5mm de long sont récupérés dans un tamis à très fines mailles et peuvent être comptés.

Les résultats sont ensuite reportés sur un graphique de suivi de l’infestation qui permettra de prédire à partir des différentes mesures, l’évolution du nombre de varroas et ainsi prévoir les actions prophylatiques éventuelles.

Nous avons détecté que 2 ruches avaient un taux d’infestation trop important, ruches sur lesquelles nous agirons dans les prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.